Qualification de l’Algérie: la fête gâchée par une tragédie

Dimanche soir, l’Algérie se qualifiait en finale de la CAN 2019 en battant le Nigeria 2-1.

Les nombreux supporters algériens n’ont pas tardé à exprimer leur joie en défilant en voiture ou à pied partout en Algérie.

Scandant des slogans de foot mais aussi politiques, ils ont chanté, crié et brandi des fumigènes une bonne partie de la nuit.

À Alger, la capitale, comme ailleurs, Boumerdès, Oran ou Azzazga, les effusions de joie ont été nombreuses. Les gens faisaient tournoyer le drapeau algérien, criaient et chantaient leur joie au rythme de la musique diffusée dans les nombreuses voitures qui ont d’ailleurs provoqué de longues heures d’embouteillage.

Femmes, enfants, filles et garçons, les supporters chantaients et dansaient pour fêter la victoire des Fennecs et célébrer la qualification des verts en finale.

Une nuit festive qui aura duré jusque tard dans la nuit, mais qui n’aura pas fait que des heureux.

Malheureusement, une tragédie est survenue à Jijel, où de jeunes supporters âgés pour la plupart d’à peine 18 ans, à bord d’une camionette, ont trouvé la mort après avoir été percutés par un poids lourd. L’accident au aussi fait plusieurs blessés, la plupart dans un état grave.

De nombreux accidents de la route ont été recensés via les pages Facebook dédiées au trafic routier, et beaucoup de victimes sont à déplorer.