Mohamed Djemaï : « Nul ne pourra étouffer la voix du FLN »

Réagissant aux appels à l’exclusion du FLN du processus de dialogue, le secrétaire général du parti, Mohamed Djemaï a réuni mercredi un millier de cadres du parti, afin d’élaborer des propositions « constitutionnelles » et « réalistes » devant mener à une élection présidentielle « transparente ».

Cette élection constitue pour le FLN l’unique solution, avec comme préalable un consensus permettant de mettre fin à cette « crise » qui, aurait des conséquences dramatiques si elle devait perdurer.

Pour Djemaï, la conjoncture actuelle requiert des « discussions responsables » avec « une participation effective de tous ». Ainsi, il compte participer au processus de dialogue, en adoptant des positions « claires » et sans « opportunisme ».

En réaction aux appels à la désobéissance civile et à ceux de la mise en place d’une période de transition, le secrétaire général du FLN considère qu’ils visent uniquement à « déstabiliser le pays ».