Les citoyens se mobilisent pour la libération des détenus d’opinion

La mobilisation pour la libération des détenus d’opinion se poursuit à travers les différentes wilayas du pays.

A Oran par exemple, les citoyens affluaient des différents quartiers et communes de la wilaya, et se sont rassemblés devant le tribunal de la ville, en reprenant certains slogans des marches de vendredi tout en lançant en chœur : « Libérez nos frères, le port de l’emblème amazigh n’est pas un délit ».

A Bouira, plusieurs centaines de citoyens ont protesté dans la commune de Haïzer contre la « détention abusive » de manifestants ayant brandi le drapeau amazigh. Tout au long de leur marche, ils ont scandé des slogans hostiles au pouvoir en place, tout en réitérant le rejet de tout dialogue dans un climat politique marqué par la répression.