Le RCD considère l’instance de dialogue et de médiation comme étant un plan du pouvoir

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie(RCD), a rendu public un communiqué dans lequel il considère l’instance de dialogue et de médiation et le faux débat relatif à la désobéissance civile comme étant un plan de la part du pouvoir, et ce dans le but de marginaliser la seule option de rupture viable, à savoir la transition démocratique et pacifique, telle qu’exigée depuis le 22 février par les acteurs du hirak.

Pour le parti de Mohcine Belabbas, le pouvoir en place tente de focaliser le débat sur deux fausses solutions tout en verrouillant le champ médiatique, notamment avec le blocage des sites d’information. Il considère de ce fait, que « c’est toujours la famille du président déchu qui veille à la censure, ce qui donne encore du crédit aux voix qui estiment que le 5ème mandat est dans les faits en cours ».

Dans son communiqué, le RCD estime que face à la contre-révolution enclenchée par le Haut commandement militaire avec ses manœuvres de division entre les enfants d’un même peuple millénaire, le combat pacifique demeure le seul rempart.