La Laddh dénonce l’usage de bombes lacrymogènes à l’intérieur du tunnel des facultés à Alger

Dans un communiqué signé par son président Maître Nourredine Benissad, la Ligue algérienne des droits de l’homme « Laddh » a dénoncé l’utilisation du gaz lacrymogène vis-à-vis des manifestants pacifiques, notamment dans le tunnel des facultés. Cet acte a provoqué des scènes de panique, des évanouissements et des sensations d’étouffement chez des personnes âgées, malades et des personnes à mobilité réduite.

La ligue rappelle que l’usage des  bombes lacrymogènes, devrait obéir à des règles bien définies, notamment les sommations préalables. Or, dans ce cas précis, les manifestations sont pacifiques. La Laadh a ajouté que la répression face aux revendications politiques du peuple algérien ne fera que compliquer la situation.

Dans son communiqué, la ligue a également dénoncé les entraves à la liberté de circuler et les tentatives d’empêcher les manifestations dans la capitale via les différents dispositifs policiers installés dans les rues principales.

Tout en appelant les Algériens à maintenir « intacte » la mobilisation populaire, la Laddh estime que les réponses aux revendications du peuple algérien ne peuvent être que politiques, en ajoutant qu’ « Il s’agit aujourd’hui plus que jamais pour les tenants du pouvoir d’aller vers une plateforme patriotique à même d’être en symbiose avec le peuple et d’aller vers une transition démocratique et apaisée pour une deuxième république respectueuse des libertés individuelles et collectives ».

L’Algérien est un journal d’expression française dont l’identité est résolument algérienne. Son contenu ambitionne d’être une porte ouverte sur les informations relatives à la vie quotidienne de l’algérien et à ses diverses préoccupations, qu’elles soient d’ordre culturel, économique, politique ou social.

Il a aussi vocation à vulgariser les actualités internationales et à les mettre en perspective du moment qu’elles sont susceptibles d’intéresser l’algérien dans sa philosophie de vie, son quotidien ou sa vision du monde. En particulier, il relaie les informations relatives à la diaspora algérienne à l’étranger.

Nous sommes attachés aux valeurs de probité et de respect des personnes, des cultures, des croyances et des philosophies.

Enfin, non partisan, l’Algérien se veut être porteur d’une approche éthique et respectueuse du principe d’objectivité, dans le traitement des informations qu’il relaie auprès de l’opinion.

Pour nous contacter, cliquez ici