26e vendredi : plusieurs arrestations à Alger

Beaucoup plus nombreux que les derniers vendredis de cet été, les manifestants sont sortis en masse à la 26e marche hebdomadaire, et ce à travers toutes les régions du pays.

Tout en réitérant leur attachement à leurs principales revendications, les Algériens ont affiché leur rejet de tout dialogue avec « les symboles de l’ancien système ».

Toutefois, à Alger et au niveau de la place de la grande poste, la police a procédé à l’arrestation de plusieurs manifestants dont le militant du RAJ, Mokrane Guettal. De plus, elle a violemment interpellé puis relâché un journaliste travaillant pour le site d’information Interlignes Algérie.