La wilaya de Béjaia isolée suite aux intempéries de ce week-end

La wilaya de Béjaia a durement pâti ce week-end des intempéries qui ont perturbé le trafic routier. Ainsi, les effets négatifs et combinés de la pluie et de la neige ont bloqué l’accès à plusieurs axes routiers.

Depuis mercredi jusqu’au vendredi, certaines routes étaient fermées ou difficilement accessibles, et ce en dépit des interventions des services concernés, dont la protection civile, les services communaux et la DTA.

La route nationale 12, était littéralement submergée par l’eau des pluies qui ont provoqué le débordement de l’oued Soummam à hauteur du sens unique d’El-Kseur, obligeant les usagers à contourner cette route en empruntant celle de Oued Amizour.

Même scénario entre Takerietz et Sidi Aiche, où un éboulement a rendu l’utilisation de la route difficile pour les usagers, notamment durant la nuit.

Par ailleurs, sur les hauteurs d’Akbou, plus exactement du côté de Chellata, la neige a complètement obstrué la route reliant Akbou à Tizi Ouzou, malgré le déneigement, du fait de la densité des neiges tombantes.


Du côté Est de la wilaya, la situation était identique, avec des cumuls de neige importants, notamment au niveau de Barbacha, Kendira, Kherrata et Draa-El-Kaïd, où la circulation bien que n’étant pas impossible, était pénible.

Certaines localités de la wilaya étaient carrément isolées par la neige, qui rendait impossible leur alimentation en gaz butane par les camions de Naftal, alors que d’autres ont souffert des coupures de courant électrique, que les agents de la SDE tentaient tant bien que mal de rétablir.

En outre, ces intempéries ont mis à nu les approximations dans la réalisation de certains projets publics, tels que le port de Tala Illef qui a encore subi des dégâts.

L’Algérien est un journal d’expression française dont l’identité est résolument algérienne. Son contenu ambitionne d’être une porte ouverte sur les informations relatives à la vie quotidienne de l’algérien et à ses diverses préoccupations, qu’elles soient d’ordre culturel, économique, politique ou social.

Il a aussi vocation à vulgariser les actualités internationales et à les mettre en perspective du moment qu’elles sont susceptibles d’intéresser l’algérien dans sa philosophie de vie, son quotidien ou sa vision du monde. En particulier, il relaie les informations relatives à la diaspora algérienne à l’étranger.

Nous sommes attachés aux valeurs de probité et de respect des personnes, des cultures, des croyances et des philosophies.

Enfin, non partisan, l’Algérien se veut être porteur d’une approche éthique et respectueuse du principe d’objectivité, dans le traitement des informations qu’il relaie auprès de l’opinion.

Pour nous contacter, cliquez ici