Protection des enfants maliens : mise en garde de l’Unicef

Le Fonds des Nations unies pour l’Enfance (Unicef) met en garde contre l’augmentation du nombre de violations graves commises à l’encontre des enfants au Mali durant l’année en cours.

En effet, pendant le premier semestre de l’année 2019, pas moins de 150 enfants ont perdu la vie et 75 autres ont été blessés, lors d’attaques violentes au Mali. Par ailleurs, et selon un communiqué de l’Unicef, quelque 377.000 mineurs nécessitent une assistance en matière de protection.

La même source indique que l’utilisation d’enfants au sein des groupes armés a doublé comparé à la même période de l’année d’avant. En outre, plus de 900 écoles sont restées fermées à cause de l’insécurité qui règne dans le pays.

L’agence de l’ONU, a ajouté que dans le but de répondre aux besoins de protection des enfants et des femmes au Mali, elle a besoin d’une somme de quatre millions de dollars en 2019.