L’Iran met l’Europe sous pression

Téhéran a mis en garde dimanche les Européens contre tout obstacle à ses exportations de pétrole. « Tout obstacle à la façon dont l’Iran exporte son pétrole va à l’encontre du JCPOA (l’accord nucléaire) », a souligné le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Abbas Araghchi après une réunion à Vienne avec les Etats signataires de l’accord (France, Royaume-Uni, Allemagne, Russie et Chine)

Étranglé économiquement, L’Iran s’est déjà libéré de certains de ses engagements et menace de continuer si les autres états signataires ne lui permettent pas de contourner les lourdes sanctions économiques imposées par Donald Trump.