Pétrole : bientôt la crise ?

Selon les analystes de la Bank of America Merill Lynch, le prix du pétrole, qui est aujourd’hui aux alentours de 58 dollars (Brent), pourrait dégringoler à 30 dollars le baril si la Chine contourne les sanctions américaines en achetant du pétrole iranien.

Washington a décidé d’imposer de nouveaux droits de douanes à hauteur de 10% sur les 300 milliards de dollars de produits chinois entrant aux Etats-Unis. La Chine, pour contrebalancer les effets négatifs de ces droits de douane sur son économie, seraient tentée d’acheter son pétrole en Iran. « Si on maintient nos anticipations d’un baril de brut à 60 dollars en 2020, nous admettons que si la Chine décide de relancer ses achats de pétrole iranien, les cours pourraient partir en vrille », estiment les analystes de la banque américaine.