Mesures d’urgence concernant les entreprises appartenant aux hommes d’affaires détenus

Ces mesures ont été décidées, lors d’une réunion du gouvernement, hier mercredi. Elles auront pour rôle la sauvegarde de toutes les entreprises nationales privées dont les propriétaires sont poursuivis en justice.

Dans ce contexte, il est principalement question de la sauvegarde des postes d’emploi, de la préservation des capacités de production nationale, et du parachèvement des projets en cours de réalisation par ces entreprises.

Le ministre des Finances Mohamed Loukal a présenté un « diagnostic minutieux de la situation des entreprises nationales privées qui connaissent des fluctuations de leurs activités, du fait des mesures conservatoires prises à l’encontre de leurs propriétaires », rapporte l’agence officielle.

Par ailleurs, lors de cette réunion, il était aussi question des projets d’investissements financés par le Trésor public et qui sont à l’arrêt, du fait justement de la situation des entreprises de réalisation dont les propriétaires font l’objet de mesures conservatoires.