Les prix du pétrole toujours à la baisse

En raison d’une conjoncture internationale instable, notamment à cause du conflit persistant entre la Chine et les États-Unis, les cours du pétrole peinent à remonter, et ce en dépit des efforts consentis par les pays producteurs de pétrole dans le but de soutenir les prix de l’or noir.

Mardi, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 58,39 dollars à Londres, soit une baisse de 0,31% par rapport à la clôture de la veille.

Dans le but de faire remonter les cours du brut, l’Arabie saoudite, a contacté les autres membres de l’Opep afin de trouver une solution à cette situation.

Or, dans le contexte actuel, la seule mesure possible serait de réduire davantage la production, sachant qu’en décembre 2018, l’Opep et les pays partenaires non-Opep, avaient convenu d’une baisse de leur production de 1,2 million de barils/jour. Cet accord d’une durée initiale de 6 mois, avait été prorogé de 9 mois.