Le ministre de l’Energie s’exprime au sujet de la cession des actifs d’Anadarko en Algérie

Réagissant à la cession des actifs de l’entreprise américaine Anadarko en Afrique, notamment en Algérie, le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab a déclaré qu’il s’agit d’une opération purement commerciale.

Le groupe américain Andarko vient de céder officiellement ses actifs pour son compatriote Occidental petroleum (OXY) pour une somme de 55 milliards de dollars.

Considérée comme le second investisseur dans les hydrocarbures en Algérie après Sonatrach, l’entreprise pétrolière américaine participe en compagnie de ses différents partenaires, à la production de 300 000 barils/jour, notamment à Hassi Berkine.

Cependant, ces actifs devront être cédés d’ici 2020, au géant pétrolier français Total, pour un montant de 8,8 milliards de dollars.Toutefois, l’Etat algérien est en mesure de mettre en place son droit de préemption.